Interview de Athmani, joueur du PAC

Vous allez bientôt entamer la deuxième phase de votre préparation ; peut-on en connaitre vos impressions ?

Pour le moment, tout se passe plutôt bien. Je suis content de retrouver mes coéquipiers et l’ambiance des entraînements qui se déroulent dans une atmosphère détendue. On se donne à cœur joie sous la houlette de Bouhellal et Abdelaziz. Le groupe est au complet et tout est réuni pour réussir notre préparation. Maintenant, on doit aborder notre deuxième phase de préparation.

Justement, comment se présente cette deuxième phase de préparation à Milan ?

Le staff technique a élaboré un programme de travail qui nous permettra de recharger nos batteries. Nous nous attendons à ce que la charge de travail augmente. En tous cas, les joueurs sont prêts à travailler dur, car pour espérer réussir une saison, il faut une bonne préparation sur tous les plans, et ce sera aussi l’occasion pour nous remettre en jambes avec quelques matches amicaux contre les clubs italiens.

Comptez-vous vous imposer dans l’équipe type ?

Je pense que c’est l’objectif de tout joueur ambitieux. Je tâcherai de travailler dur durant cette intersaison pour gagner ma place dans l’effectif du PAC et me mettre à la position du groupe. En tout cas, de mon côté, je me tiendrai toujours prêt à prendre ma place dès qu’on fera appel à moi.

Comment voyez-vous le prochain exercice ?

Je pense que notre équipe n’est pas différente par rapport aux dernières saisons. Les dirigeants ont veillé à garder l’ossature, tout en pensant à la renforcer par des éléments de qualité et je pense que de cette façon l’équipe sera plus compétitive. A mon avis, nous avons un groupe de qualité capable de réaliser quelque chose la saison prochaine.

On vous sent très attaché au PAC comme vous l’avez déclaré à nos confrères canadiens de http://www.parissportif-hockey.ca/, est-ce la réalité ?

Vous savez, c’est normal pour quelqu’un qui a passé 11 ans au PAC et j’ai eu la chance de participer à toutes les accessions. Le PAC, c’est ma seconde famille et je n’ai jamais pensé laisser tomber ce club où j’aimerais terminer ma carrière.

Ces propos ont été recueillis par Youcef Mimoune, le journaliste officiel du PAC, il est vrai que ce joueur, c’est une pépite et comme il le dit lui-même dans son interview, lui et le PAC sont liés à jamais, c’est la famille, ni plus ni moins. A bientôt pour une autre interview vérité.

Augmentez vos connaissances sur ce club de prestige grâce aux articles suivants :